Selle Repente Spyd 2.0 RLS à découvrir !

Avec leur architecture atypique, les selles Repente interpellent. Un revêtement qu’on peut changer à l’envie est-ce vraiment confortable et efficace ?

  • Il y a un sillon pour limiter l’appui périnéal.
  • La Spyd 2.0 RLS procure une assise creuse qui cale parfaitement le bassin.
  • Il y a un sillon pour limiter l’appui périnéal.
  • La Spyd 2.0 RLS procure une assise creuse qui cale parfaitement le bassin.

www.dimensionsvelo.com – La Spyd 2.0 RLS procure une assise creuse qui cale parfaitement le bassin.

Entrée de gamme de la marque Repente, la Spyd 2.0 RLS surprend sur de nombreux points. D’abord son rapport poids/prix. Généralement quand on pense selle légère on dit facture lourde ! Ici le montant est de 129 € pour 172 g. On dispose en plus d’une selle démontable… C’est la première chose qu’on note en fait et cela vaut pour toute la collection de selles de la marque, exceptées les Latus CL et Magnet. Chaque selle est composée d’une coque évidée posée sur un châssis carbone et d’une “couverture” qui vient se clipser dessus. Les éléments sont interchangeables d’un modèle et d’une gamme à l’autre en fait, ce qui fait qu’on peut changer d’assise juste en changeant la “couverture”, ou gagner du poids et de la rigidité en passant sur une autre coque ! Nous avons donc roulé avec la Spyd 2.0 RLS pendant un mois sur la route et sur home-trainer.

  • Les circlips se mettent en place et s’enlève sans outil.
  • La couverture donne sa forme à la selle en plus de son rembourrage.
  • La coque porte le châssis et elle est ajourée .
  • La finition est top aussi bien sur la coque que la couverture.
  • Les “picots” qui servent à la fixation ne se sentent pas une fois une selle ! Ils reposent sur une seconde coque en carbone…
  • Il y a trois petits Circlips en plastique comme celui-ci pour tenir la couverture en place.
  • Les circlips se mettent en place et s’enlève sans outil.
  • La couverture donne sa forme à la selle en plus de son rembourrage.

La couverture donne sa forme à la selle en plus de son rembourrage.

Une mise en place facile !

L’assise de cette Repente est creuse, on place donc la selle comme on a l’habitude de le faire en trouvant le creux de selle et en y reportant les mesures de référence. Après quelques dizaines de kilomètres, il nous fallut avancer la selle du fait du calage du bassin : on ne glisse pas sur la Spyd 2.0 RLS ! Une fois la correction faite, on se retrouve comme dans un fauteuil ou presque, le bassin ne bouge plus. Ce qui conviendra mieux à un cycliste “stable” sur ses appuis. Le rembourrage est assez “ferme” et sera donc idéal pour des utilisateurs qui appuient fort sur les pédales. En mode tourisme, on ressentira les chocs et aspérités de la chaussée, en revanche dès qu’on roulera en prise on sera nettement mieux. La selle fait alors corps avec l’anatomie du cycliste à tel point qu’on pourrait la croire sur mesure ! L’avantage c’est que cela limite les frottements et les risques de pincements.

  • Le rail carbone permet un serrage facile et efficace sur la plupart des tiges de selle.
  • Les selles Repente sont très légères. Mais elles sont aussi très rigides !
  • Le rail carbone permet un serrage facile et efficace sur la plupart des tiges de selle.
  • Les selles Repente sont très légères. Mais elles sont aussi très rigides !

Les selles Repente sont très légères. Mais elles sont aussi très rigides !

Le démontage-remontage…

La couverture de la selle s’enlève et se remet en place en quelques secondes. Pas de souci avec cela, on ne sent pas les fixations quand on est en selle. La couverture ne dérive pas et sur notre mois d’essai, il n’y a pas de jeu dans l’assemblage. On n’a pas besoin d’outil pour procéder aux manipulations, tout se fait à la main et très rapidement. La finition globale du produit est sans faille. C’est une excellente chose et un vrai plus !

Fiche technique Repente Spyd 2.0 RLS

  • Revêtement : microfibres
  • Rembourrage : Polyuréthane
  • Coque : Carbone T700 longues fibres
  • Rail : carbone UD Multi Section 7X10 mm
  • Longueur : 275 mm
  • Largeur : 133 mm
  • Creux de selle à : 170 mm du bec, 6 mm de profondeur
  • Hauteur à 70 mm de large : 50 mm
  • Longueur du nez à 70 mm de large : 140 mm
  • Poids : 172 g
  • Prix : 129 €

Notre avis

C’est une selle de “course”, pas de doute ! On ne la sent ni flotter, ni pomper quand on est à fond. On fait corps avec sa machine, on oublie presque qu’on est assis dans ces moments-là. Sur ce plan, la Repente Spyd 2.0 RLS n’a rien à envier à la concurrence. On ne le recommandera pas cependant pour une pratique trop tranquille, ou alors avec un cycliste léger. Car le rembourrage est fin et très dense et ne conviendra pas forcément à un utilisateur qui se laissera “reposer” totalement sur la selle. D’une façon générale, la Spyd 2.0 RLS se montre au niveau de bien des selles haut de gamme, tant en termes de poids que de performances et ce, à un prix plus qu’intéressant. L’aspect démontable est un plus qui permettra de reconstruire sa selle après un choc ou suite à une usure. Sur ce dernier point, on peut cependant imaginer que l’ensemble châssis coque fatiguera lui aussi avec le temps… Mais on peut tout changer et cela rend bien des services sur la durée ? Nous avons tous connu les effets d’une chute sur une selle et son revêtement…

Crédit photos : Frédéric Iehl

Les points positifs

  • Finition
  • Montage démontage
  • Sensation de découpe sur mesure

Les points à améliorer

  • Rembourrage très ferme en usage non sportif

Contact : RepenteAlternativ Sport