Test & Review. Bike Café: “Artax, a light and comfortable saddle”

Laurent Biger has spent some time pedaling on an Artax GL saddle. This the review he wrote for www.bike-cafe.fr.

French and English versions of the text:

La marque italienne Repente fut une des premières à décliner des modèles spécifiquement Gravel. La gamme Gravel est articulée autour de trois modèles, et je vous propose aujourd’hui de découvrir la dernière arrivée : la Repente Artax GL.

Présentation de la Repente Artax GL

Premièrement, le packaging est valorisant, avec une belle boite et un emballage soigné. Une fois sortie de son écrin, je constate immédiatement le très bel aspect de cette selle Repente. Fabriquée en Italie, l’ajustement du rembourrage sur son châssis ne laisse place à aucune critique : la finition est tout simplement exemplaire. Deuxièmement, direction la balance pour vérifier les 165 gr annoncés. Là-dessus, je constate la véracité de cette information puisque j’ai pesé cette selle à 159 gr, ce qui en fait une des selles parmi les plus légères de ce segment.

Puis le moment est venu que je la monte sur un vélo (de Gravel évidemment !). C’est un Giant Revolt qui servira de banc d’essai, sur lequel je viens greffer cette Repente. D’ailleurs je vous avoue mon hésitation, tant la selle d’origine me convenait bien… Quoiqu’il en soit, le montage est aisé, je n’ai aucune difficulté à procéder à cet échange. Les rails en carbone de cette Artax viennent rejoindre une tige de selle faite du même matériau composite. D’ailleurs, un point qui a peut avoir de l’intérêt chez les gros rouleurs : Le système breveté RLS permet de remplacer facilement la « couverture » de selle sans avoir à changer le châssis.

Les éléments horizontaux de la structure en carbone sont conçus avec des sections différentiées afin d’obtenir le bon mix entre rigidité et flexibilité. Ainsi, les extrémités arrières ont été aplaties pour offrir confort et rigidité latérale, tandis que les extrémités avant se fondent en un seul élément structurel plus robuste.

Les tests sur le terrain de la Repente Artax GL

Comme dit précédemment, j’ai remplacé la selle Approach SL de mon Giant Revolt par cette selle Repente Artax GL. Attendu que j’en étais très satisfait, la tâche n’était donc pas aisée pour cette nouvelle selle italienne. Mes appréhensions furent de courte durée puisque ma première sortie a mis rapidement en évidence son adéquation avec mon séant ! Chanceux ou pas, je constate un confort bien supérieur à ce que le design, un peu minimaliste, laissé suggérer.

En tout premier lieu, trouver la selle qui correspond à tout un chacun n’est pas aisé. D’ailleurs je vous conseille la (re)lecture de l’article de Dan à ce sujet. Aussi, lors des sorties qui vont suivre, mon premier ressenti se confirme : cette selle est confortable. Cela étant, le touché est ferme, mais la forme ergonomique rend cette Artax GL vraiment adaptée à notre pratique. D’une part je trouve la forme bien adaptée, et d’autre part j’apprécie la flexibilité verticale de ce châssis en composite.

La châssis de la Repente Artax GL filtre correctement les chocs verticaux tout en assurant une rigidité contrôlée lors d’efforts importants.

Cela étant, nous sommes tous différents. Aussi, j’ai souhaité recueillir l’expérience de mon ami Damien qui possède également cette selle. Damien est d’un gabarit différent, plus grand et plus lourd. Il l’utilise sur son Léon GraAll (que j’ai testé en 2020) et sur des parcours plus routiers que les miens.

D’ailleurs Damien revient tout juste du Tour des Flandres 2022, où il a parcouru 144 km avec cette selle. Son verdict rejoint le mien sur le confort global de cette Repente. Cependant, Damien admet être parfois un peu gêné par la largeur du bec de selle de l’Artax. Une largeur qui personnellement ne me gène aucunement. Ce qui confirme une fois de plus que nous sommes tous différents et que rien ne remplace un essai pour choisir sa selle !

Pour conclure

Finalement, je suis très satisfait de cette selle Repente Artax GL. Elle offre un excellent compromis entre poids et confort. Destinée aux morphologies féminines et masculines, cette selle très évidée sur la zone du périnée me semble bien adaptée à notre pratique. Enfin, compte tenu de son poids, j’estime l’Artax GL plutôt bien placée niveau budget. Par ailleurs, Repente propose aussi une version plus large (+10mm), nommée GLM. Une selle reste un élément très personnel, aussi je vous conseille avant tout de pouvoir l’essayer!

——————————————————————————————-

The Italian brand Repente was one of the first to offer specifically Gravel models. The Gravel range is articulated around three models, and today I invite you to discover the latest arrival: the Repente Artax GL.

Presentation of Artax GL

First, the packaging is rewarding, with a beautiful box and careful packaging. Once out of its box, I immediately notice the very beautiful appearance of this Repente saddle. Made in Italy, the adjustment of the padding on its chassis leaves no room for criticism: the finish is simply exemplary. Second, head to the scale to check the 165 gr advertised. On this, I note the veracity of this information since I weighed this saddle at 159 gr, which makes it one of the lightest saddles in this segment.

Then the time came for me to mount it on a bike (of Gravel of course!). It is a Giant Revolt. I confess my hesitation, as the original saddle suited me well… Anyway, the assembly is easy, I have no difficulty in carrying out this exchange. The carbon rails of this Artax join a seatpost made of the same composite material. By the way, a point that may be of interest among big riders: the patented RLS system makes it easy to replace the saddle “pad” without having to change the frame.

The horizontal elements of the carbon structure are designed with differentiated sections in order to obtain the right mix between rigidity and flexibility. Thus, the rear ends have been flattened to provide comfort and lateral rigidity, while the front ends merge into a single more robust structural element.

Tests of the Repente Artax GL

As said before, I replaced the Approach SL saddle of my Giant Revolt with this Repente Artax GL saddle. Whereas I was very satisfied with it, the task was therefore not easy for this new Italian saddle. My apprehensions were short-lived as my first outing quickly showed its suitability for my buttocks! Lucky or not, I’m seeing much more comfort than the somewhat minimalist design would suggest.

First and foremost, finding the right saddle for everyone isn’t easy. Besides, I recommend (re)reading Dan’s article on this subject. Also, during the rides that follow, my first feeling is confirmed: this saddle is comfortable. However, the touch is firm, but the ergonomic shape makes this Artax GL really suitable for our practice. On the one hand I find the shape well adapted, and on the other hand I appreciate the vertical flexibility of this composite frame.

The frame of the Artax GL Repente correctly filters vertical shocks while ensuring controlled rigidity during major efforts.

However, we are all different. Also, I wanted to collect the experience of my friend Damien who also has this saddle. Damien is of a different size, taller and heavier. He uses it on his Léon GraAll (which I tested in 2020) and on more road routes than mine.

Besides, Damien has just returned from the Tour of Flanders 2022, where he traveled 144 km with this saddle. His verdict agrees with mine on the overall comfort of this Repente. However, Damien admits to being a little bothered at times by the width of the Artax’s saddle nose. A width that personally does not bother me at all. Which confirms once again that we are all different and that nothing replaces a trial to choose your saddle!

Conclusions

Finally, I am very satisfied with this Repente Artax GL saddle. It offers an excellent compromise between weight and comfort. Intended for female and male morphologies, this saddle very hollow on the perineal area seems to me well suited to our practice. Finally, given its weight, I consider the Artax GL rather well placed in terms of budget. In addition, Repente also offers a wider version (+10mm), called GLM. A saddle remains a very personal element, so I advise you first of all to try it!